Le silicium organique est un actif de choix pour la beauté de l’épiderme.

Plusieurs publications démontrent qu’une réduction du silicium entraîne une accélération du vieillissement et une perturbation métabolique. En effet, Le silicium organique est un élément indispensable pour la restructuration du tissu conjonctif et de l’épiderme.  L’organisme l’assimile aisément.

Bien que le vieillissement soit génétiquement programmé, l’accélération de celui-ci dépend de différents facteurs. Ceux-ci, peuvent être combattus ou atténués. Ils ont des origines:

  • pathologiques
  • nutritionnels
  • externes
  • ou combinés

Ces facteurs entrainent une destructuration du tissu conjonctif, induisant ainsi un vieillissement prématuré.

L’équilibre entre la vitalité, la santé, la beauté, est fragile. Il dépend de divers facteurs.

Le silicium doit être sous forme de molécules simples, afin d’être bio-disponible. Ainsi, il est parfaitement stable et assimilable lors de l’ingestion. Idéalement, il sera comparé au silicium naturel présent dans l’organisme et fourni par l’alimentation.

De nombreuses recherches menées sur l’homme ont révélé que la teneur en silicium dans la peau diminue avec le vieillissement. En effet, son absorption ralentit avec l’age. Les médecins anti-age recommandent de compléter le régime alimentaire avec du silicium, à l’aide d’un dérivé silicique stable et assimilable. Un silicium sous forme organique par exemple, est idéal. Ce dernier devra être capable de diffuser à travers la barrière gastro-intestinale.

Compléter l’apport alimentaire quotidien par du silicium (sous forme de comprimés par exemple)

Par conséquent, un apport contribue à la restructuration du tissu conjonctif, en ayant une action préventive contre le vieillissement. Ainsi, pour un poids de 60kg, la dose appropriée, facilement assimilable, est de 1 mg de silicium par jour. Ceci est équivalent, à 3 mg d’acide ortho-silicique, par exemple.

Le silicium sous forme d’acide ortho-silicique assimilable, permet:

  • d’influencer positivement le processus de vieillissement,
  • de lutter contre la perturbation du tissu conjonctif,
  • de restructurer le tissu conjonctif endommagé

Une faible teneur dans l’organisme de silicium, induit une destructuration du tissu conjonctif (tissu biologique de soutien des organes), incluant la dénaturation des fibres de collagène et d’élastine. En effet, le silicium est nécessaire à la formation de collagène et d’élastine et s’oppose à leur destructuration. De plus, son activité réparatrice et régénératrice, est idéale pour lutter contre les processus de vieillissement cutané et artériel.

Si vous souhaitez développer ou rénover votre gamme de produits

Contactez-nous