Oméga 3: un nouveau marché autour du végétal? 

Saviez-vous que moins de 20% de la population mondiale consomme les doses recommandées en oméga 3 de 250 mg/jour ? Et pour cause, les modes d’alimentation ne suffisent parfois pas à répondre aux besoins journaliers en acide gras essentiels. C’est à ce moment précis que le besoin en supplémentation se fait sentir, mais ces compléments répondent-ils aux attentes des consommateurs pour autant? Zoom sur une nouvelle alternative, le végétal.

Entre freins à soulever et opportunités à saisir, cet article va certainement vous inspirer pour vos futurs produits à développer.

L’intérêt de se supplémenter en Oméga 3

  • Renforce l’immunité 

Les oméga 3 jouent un rôle important dans le soutien d’une fonction immunitaire normale. D’une part ils limiteraient l’hyperactivité des lymphocytes T afin d’éviter les risques d’inflammation, et d’autre part ils amélioreraient la production de lymphocytes B pour mieux lutter contre les infections.

  • Augmente la performance physique

Les oméga 3 présentent de nombreux effets sur la performance sportive, la récupération musculaire et la forme cardio-respiratoire. Ainsi, des études ont indiqué une amélioration des performances physiques grâce à l’EPA et le DHA qui aideraient à réduire le rythme cardiaque et la consommation d’oxygène pendant l’exercice. Elles ont démontré également une meilleure récupération du rythme cardiaque après l’exercice et une atténuation de l’inflammation causée par l’effort.

  • Boost le moral 

Reconnus comme des nutriments essentiels au développement et au maintien des fonctions cérébrales tout au long de la vie, les oméga 3 agissent sur l’attention, l’apprentissage, la santé cognitive, et ont plus récemment montré des effets positifs sur la réduction des symptômes associés aux troubles de l’humeur. Une étude datant de 2014 a mis en lien leurs rôles sur la dépression prénatale, la supplémentation en omégas 3 aurait aidé les femmes à maintenir une bonne humeur pendant et après la grossesse.

  • Améliore le sommeil

Un apport journalier suffisant en oméga 3 améliore la durée et la qualité du sommeil chez les adultes, les enfants et adolescents.

De faibles niveaux de DHA sont également associés à des niveaux plus faibles de l’hormone mélatonine, qui aide le DHA, à contribuer à un sommeil de qualité.

A chaque étape de la vie, son besoin en oméga 3

Bienfaits des oméga 3

Ainsi, à  chaque de la vie, les oméga 3 sont essentiels à chaque étape de la vie.

Cependant, nous savons qu’avec la croissance de la population mondiale et la diminution de nos ressources, il sera difficile de répondre aux besoins en oméga 3 par notre seule alimentation.

Quels sont les freins à soulever face à cette supplémentation?

Une question de durabilité

Associés à l’huile de poisson, les compléments en oméga-3 ne prônent pas le développement durable de nos ressources animales. 

Un manque de sensibilisation

Il existe un manque de sensibilisation quant aux bienfaits et à leur importance sur notre santé mais également aux conséquences d’une carence.

Une association au poisson

Un arrière-goût et une odeur de poisson qui laissent à désirer.

Par ailleurs, cette composition animale ne répond pas au besoin des personnes végétariennes.

Des effets non visibles

Les consommateurs ne peuvent pas directement voir ou ressentir d’effets sur leur santé directement et rapidement. 

Une solution durable et végétale!

Pourquoi se concentrer sur le poisson alors qu’il ne synthétise pas lui même les oméga-3? 

En réalité, il faut remonter à la source de l’alimentation du poisson qui n’est autre que les  les microalgues. Elles seules sont capables de synthétiser l’EPA et le DHA parmi les végétaux. 

Parmi les microalgues non océaniques, on retrouve la spiruline (une cyanobactérie classée dans les algues bleues). Mais aussi l’Arthrospira qui est une source intéressante d’oméga-3. Parmi les microalgues océaniques, aurantiochytrium détient le record de DHA (39 % d’oméga-3 DHA dans l’huile extraite de cette microalgue), tandis que 50 % des lipides totaux des microalgues rouges sont constitués d’EPA

Le point fort de ces algues est qu’il n’existe pas de différence entre la biodisponibilité des oméga-3 provenant des algues et ceux provenant du poisson. Par conséquent, ils agissent de la même manière dans le corps humain et offrent les mêmes bénéfices sur la santé.

De plus, il s’agit d’algues cultivées dans des conditions contrôlées et purifiées, il n’y a donc pas de risque de pollutions et de contaminations environnementales de celles-ci.

Les compléments alimentaires à base de plantes ne font aucun doute quant à leur avenir, car il s’agit d’une alternative en phase avec les préoccupations et aux besoins des consommateurs, c’est-à-dire, saine, éthique, durable, à faible empreinte écologique, et de qualité. 

Ainsi 62% des consommateurs d’oméga-3 les préfèrent sous forme végétale. De quoi vous engager dans le développement d’un nouveau produit pour vos consommateurs.

Vous souhaitez être accompagnés de la R&D au lancement commercial de votre complément alimentaire en oméga-3 ?

Contactez-nous