Envie d’adopter une routine beauté Zéro Déchet ? La mode du DIY, une option-maison

Rappelons tout d’abord que la cosmétique DIY n’est pas destinée à être commercialisée, mais uniquement pour un usage personnel.

De plus en plus de marques proposent des cosmétiques bio et l’on voit se développer les tutoriels pour faire ses cosmétiques soi même. Avec seulement quelques ingrédients et les explications nécessaires il est possible de fabriquer l’ensemble de ses essentiels beauté soi même.

Les raisons sont multiples de vouloir réaliser ses propres produits cosmétiques ;

  • C’est écologique puisque vous utilisez uniquement des ingrédients naturels.
  • C’est économique. Par exemple, avec seulement un avocat, de l’huile d’olive, du miel et un œuf on peut réaliser un masque hydratant pour sublimer ses cheveux.
  • C’est un plaisir. On ne le redira jamais assez : créer des choses avec ses mains c’est une vraie thérapie. Cela permet de se détendre

DIY : faire ses cosmétiques soi-même. Les règles de base.

Si faire ses cosmétiques bio soi-même est une bonne idée, il est toutefois nécessaire de connaître un certain nombre de règles. En effet, il est important de respecter les dosages, d’avoir une bonne hygiène, de suivre une méthode de conservation… Autant de conseils à respecter pour maîtriser le DIY à la perfection !

Bonnes raisons d’adopter le DIY ?

Faire ses propres cosmétiques présente de nombreux avantages à la fois sur l’environnement, sur la consommation plus responsable, les cosmétiques-maison sont en grande partie fait d’huiles végétales ou essentielles, d’argile ou à base de fruits, de miel, de sucre…

Peu importe la raison qui vous amène à faire vos produits cosmétiques vous-même, vous serez forcément fasciné par le monde des cosmétiques et ravis de découvrir quelques « secrets ».

Bien choisir ses ingrédients :

Ça y est, vous vous lancez dans le DIY et vous sentez prêt à créer vos propres cosmétiques ! Avant de pouvoir commencer la préparation et d’utiliser vos produits faits maison, il est important de connaître et respecter certains règles de base.

  • Bien choisir les ingrédients actifs : vous devez, avant toute chose, connaître votre type de peau pour pouvoir choisir les ingrédients adaptés à vos besoins. Choisissez, de préférence, des ingrédients actifs bio ou d’origine naturelle.
  • Préparez de petites quantités : les cosmétiques faits maison, à base de produits naturels, se conservent généralement moins longtemps que les produits classiques. Préparez donc de petites quantités (ce qui, de plus, est plus hygiénique) et conservez-les toujours au réfrigérateur. Si vous remarquez une modification dans la couleur, la texture ou l’odeur après un certain temps de conservation, jetez le produit. Pour bien trier et distinguer vos cosmétiques, étiquetez-les soigneusement en indiquant leur nom et la date de fabrication.
  • Utilisez des ustensiles en acier inoxydable pour réaliser les mélanges et conservez toujours vos cosmétiques faits maison dans des flacons en verre très propres, ambrés si possible pour les protéger de la lumière.
  • Réalisez un test : avant d’utiliser sur le visage ou le corps le produit cosmétique que vous venez de créer, il est toujours conseillé de le tester sur une petite partie de votre corps (à l’intérieur du bras par exemple). Patientez ensuite une ou quelques heures pour voir les possibles réactions. Ne mélangez pas non plus les ingrédients n’importe comment entre eux car certaines associations peuvent créer des réactions cutanées indésirables.
  • Pour commencer à faire vos propres cosmétiques, choisissez d’abord des formules simples et basiques pour tous les jours : une crème hydratante, un masque pour le visage, une lotion démaquillante… Vous pourrez ensuite vous lancer dans la fabrication d’une crème plus sophistiquée, avec un peu plus d’ingrédients. Le DIY est une question d’expérimentation mais surtout de passion !

Le DIY doit être parfaitement encadré, et n’est envisageable que pour certaines catégories de produits. En effet, il ne sera pas réaliste de travailler des textures liposomiales par exemple.

Vous souhaitez vous renseigner sur nos ateliers DIY

Nos ateliers Découverte