Que se passe-t-il dans les coulisses du lancement d’une nouvelle gamme de produits de beauté sur le marché ?

Quelle soit bio, conventionnelle, ou naturelle… vous avez pour objectif de créer votre propre marque de cosmétique ou de compléments alimentaires! Mais le chemin, pour y arriver, vous paraît flou. Prenons un peu de temps pour découvrir ce métier à la fois technique, scientifique, marketing et règlementaire pour vous accompagner dans cette aventure.

Il vous faut tout d’abord procéder à une étude de marché, construire votre business plan, en passant par la définition de votre idée et l’analyse de la concurrence, afin de définir, au mieux, votre brief-marketing. Le consommateur, aujourd’hui, attend d’une marque qu’elle soit en adéquation avec ses valeurs. Si le succès n’a pas de recette universelle, retenez néanmoins qu’il vous faut définir un concept significatif, transparent, porteur de sens, qui apporte de l’engagement, du contenu et de l’émotionnel, respectueux de la diversité et de l’éthique.

Une fois, votre brief marketing défini de façon objective, il vous faudra, avec l’aide d’un expert, dans le domaine du développement de produits, créer de façon concrète votre marque cosmétique ou de produits de bien-être, puis vous préparer pour la commercialiser, éventuellement dans différents pays. C’est un projet passionnant mais complexe. Procéder au lancement commercial, dans plusieurs pays est, souvent, soumis à un enregistrement ou une déclaration préalable, par pays ou groupe de pays (par exemple Zone Europe), est cela nécessite d’être pris en compte dès les premières sélections de matières premières.

C’est pourquoi il faut, entre autres, mettre au point une formulation qui puisse répondre :

  • à chaque pays ou groupe de pays, d’un point de vue règlementaire, mais aussi au niveau galénique et acceptabilité par le consommateur (efficacité, tolérance cutanée, satisfaction à l’usage)
  • en terme de conformité des principes actifs, des extraits de plantes, des matières premières bio ou conventionnelles, à la législation en vigueur dans le pays de destination
  • à la compatibilité de l’emballage, certains pays n’acceptent pas les ampoules en verre, en adéquation avec la gestuelle du consommateur
  • à la protection de la propriété intellectuelle du produit dans le pays de destination
  • Pour plus de détails n’hésitez pas à vous rendre ici : https://www.nccreation.ch/fr/notre-metier/

Par exemple, si vous souhaitez vendre votre produit cosmétique en Europe, selon le  Règlement n°1223/2009, toute société doit désigner une Personne Responsable (PR), physique ou morale, au sein de la Communauté Européenne, et ce pour chaque produit. Enfin, et pas des moindre, il est essentiel de Choisir un réseau de commercialisation et ne pas en changer. En effet, chaque marque de cosmétique est spécialisée sur un réseau de distribution précis, ce qui permet de renvoyer une image de professionnalisme et de stabilité. Si vous choisissez le réseau professionnel de l’institut de beauté ou de la coiffure, il faudra aussi proposer des produits en format cabine (grand format), ce qui nécessitera de bien dimensionner les capacités de conditionnement du conditionneur.

Excellent lancement !

Demandez-nous un devis de consulting pour vous accompagner, de la R&D au lancement commercial, pour créer votre marque cosmétique

Contactez-nous