Le packaging (ou emballage) est un élément indispensable dans le développement d’un produit cosmétique ou d’un complément alimentaire.

Le système d’emballage doit être pris en considération dès le début de l’étude. En regardant un peu derrière nous, on se rend compte que l’emballage a été inventé il y a fort longtemps.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’ils devaient pouvoir transporter un produit, mais aussi le protéger ou encore le conserver. L’exemple historique connu de tous est le principe de l’amphore. Cet emballage, créé par les Phéniciens, en 1500 av JC, a ensuite été amélioré par les Grecs, les Romains et les Gaulois.

Mais aujourd’hui, le principe de l’amphore s’est transformé en pot, en flacon ou en bouteille.

D’autres atouts sont venus enrichir et améliorer les fonctions de l’emballage comme les nouveaux matériaux, qui permettent également d’apporter plus de simplicité, plus de sécurité et une meilleure conservation.

« Le couple Produit – Packaging primaire »

Les denrées agro-alimentaires, les médicaments et les cosmétiques ne peuvent pas se passer totalement d’emballage.

Dans bon nombre de cas, le contenant est devenu une partie intégrante du produit, et chaque développement attache autant d’importance au contenu, principe actif, formulation ou recette, qu’à l’enveloppe protectrice.

On parle alors du couple Produit- Packaging primaire. L’un n’a pas une importante raison d’être sans l’autre.

« L’interaction contenant – contenu »

Dans le cas du couple Produit – Packaging primaire, on parle de l’interaction contenant – contenu.

En amont des lancements, il convient donc de vérifier qu’aucune molécule du produit ne vienne altérer l’emballage primaire et inversement. La stabilité du produit étant le pré-requis réglementaire.

« Le Packaging secondaire »

Une fois les pré-requis de stabilité et de comptabilité définis, le travail sur l’emballage doit également se préoccuper de l’utilisation (scénario d’usage, ergonomie) et de la communication (forme, aspect, graphisme, mentions légales et commerciales).

C’est bien souvent le rôle confié à l’emballage secondaire, que de faciliter toute la chaine logistique, jusqu’à l’acheminement final dans la main du consommateur. Il apportera des solutions lors de la manutention et du stockage, pour finir support d’informations et de présentation sur le point de vente.

On parle même désormais de packaging étendu lorsque ce dernier est agrémenté de RFID (Radio Frequency IDentification, technologie d’identification), QR code, réalité augmentée, traçabilité, etc…

Créer ou optimiser vos packagings et PLV (Publicité sur le Lieu de Vente) quel que soit votre secteur d’activité. Notre accompagnement ponctuel ou régulier, peut être réalisé en régie, en ingénierie collaborative ou encore sous forme externalisée. Vous souhaitez en savoir plus : https://www.alpes-packaging.com/

Si vous souhaitez développer ou rénover votre gamme de produits, contactez-nous sur : info@nccreation.ch

En savoir plus