L’intestin abrite des milliards de bactéries qui fermentent les glucides non digestibles ; les sous-produits de cette fermentation pourraient augmenter la satiété, diminuer l’appétit et favoriser ainsi la dépense énergétique en modulant le métabolisme des acides biliaires. Modifier le microbiote intestinal, en prenant des probiotiques par exemple aiderait donc à prévenir ou combattre le surpoids et l’obésité.

Une méta-analyse d’essais cliniques est parue dans la revue Obesity Reviews. Les résultats montrent que les personnes qui ont pris une supplémentation en probiotiques sur une période courte (3 à 12 semaines) présentent une diminution du poids corporel (-0.6%), de l’indice de masse corporelle (-0.27) et du pourcentage de graisses (-0.6%) significativement (à 95%) plus importante que celles qui n’en ont pas pris pas.

Si vous souhaitez développer ou redévelopper votre gamme de produits, contactez-nous

En savoir plus